Bananes et morts des coraux Mauvais temps pour longtemps

Le chlordécone a été utilisé dans les bananeraies de Martinique et de Guadeloupe pendant des décennies. Maintenant les Antilles font face à la concurrence des pays d’Amérique du Sud qui utilisent plus de produits chimiques et ne bénéficient pas des mêmes normes d’exportation.

Alors oui, le rechauffement explique une partie de la disparition des coraux, les cyclone et autres oragan, mais un truc me turlupine, la température augmente partout et pourtant les coraux ne disparaisent pas à la même vitesse…

Le prix c’est 10% de la solution. La situation est hors de contrôle.

Le facteur humain, la surpeche et la polution agricole et énergique sont des facteurs agravants majeurs, j’ai longtemps cru que l’acidification et le rechauffement été les raisons initiale de ce declin.

Hors il s’avère que les choix faits aux etats unis et aux Antillesde 1951 à jusqu’au années 1979 auront des effets devastatateur jusqu’en 2550 paix à nos ames donc, nous n’aurons pas le plaisir de voir une quelconque évolution positives de la situation des coraux.

Pourtant des signes montrent qu’au déla du rechaufement l’expoir n’est peutetre pas vains et que si le chlordécone degrade de façon perenne les coraux du globes, il est possibile de mettre fin à d’autres polutions et voir les choses s’améliorés.

Au loin la Désirade

Par exemple les coraux de la baie de Kāneʻohe Bay à Oʻahu, dans un premier temps, dévastés par des déversements d’eaux usées entre les années 1930 et 1970, ont rapidement récupérées dans les 20 ans qui ont suivi l’arrêt des pollutions. Étonnamment, ces récifs se sont rétablis malgré des températures plus chaudes et des conditions plus acides que les récifs voisins à l’extérieur de la baie20. En 2019, le récif a récupéré 50 à 90% de sa superficie.

En conclusion, si vous pouviez prendre quelques dizaines d’heures pour avoir un avis éclairé sur les enjeux majeurs à traités au lieu de passer du temps à me lire :-).

Corail

Les coraux vivent généralement en colonies d'individus qui sont des « superorganismes ». Les individus sont nommés « polypes ». Chaque polype sécrète son propre exosquelette (près de la base et tout au long de sa vie) ; selon les espèces, cet exosquelette est soit dur (à base de carbonate de calcium), soit mou et protéinique. Chaque colonie forme ainsi un « squelette colonial » plus important et durable, dont la forme est propre à l'espèce, à partir de minéraux prélevés dans l'océan.

Un récif corallien ou barrière de corail est une structure naturelle bioconstruite à l’origine de laquelle sont essentiellement les coraux. La plus grande de ces formations, la grande barrière de corail, au large des côtes australiennes, s’étend sur quelque 2 000 km

Là nous sommes aux Philippines.
Non personne n’a tracé au feutre des traits sur ce petit animal aux branchies à nu.. Nudibranche

crevette

 les sarcophytons dit « sarco » dans le jargon des récifalistes, font partis de la grande famille des ‘coraux cuirs’ (lobophytum, alcyonium, sinularia, cladiella entre autres) Ce sont des coraux à croissance rapide.

Un Animal, des animaux

Je souhaite dans ma maison :
Une femme ayant sa raison,
Un chat passant parmi les livres,
Des amis en toute saison
Sans lesquels je ne peux pas vivre.

Variation autour d’un thème, lors de ce voyage variation autour du bestiaire Le Bestiaire ou Cortège d’Orphée de Guillaume Apollinaire.

Le chat
Je souhaite dans ma maison :
Une femme ayant sa raison,
Un chat passant parmi les livres,
Des amis en toute saison
Sans lesquels je ne peux pas vivre.

Le cheval
Mes durs rêves formels sauront se chevaucher,
Mon destin au char d’or sera ton beau cocher
Qui pour rênes tiendrez tendus à frénésie,
Mes vers, les parangons de toute poésie.
L’éléphant
Comme sun éléphant son ivoire,
J’ai en bouche un bien précieux.
Pourpre mort !… J’achète ma gloire
Au prix des mots mélodieux.

Invisible or almost,
the night the blue,
electric kingfisher

Puis quelques animaux sans poésie, des mots.

Invisible ou pressure,
la nuit, le bleu,
électrique martin-pêcheur

Regardless of where we come from,
a piece of bread.
Amazed, I look.

Sans se soucier d’où l’on vient,
un morceau de pain.
Epaté, je regards.

In the anemones, symbiotic,
our chosen sexes,
our eggs protected.

Dans les anémones, symbiotiques,
nos sexes choisis,
nos œufs protégés.

Wild whales : La beauté de quelques baleines à bosses

One of the most exciting things that occur at the beginning of the trip has been the whale watch. Most of the people have seen a whale during a boat tour. We were lucking to watch by ownself many whales on our trip from end September to the middle of October 2019.

Here there is some picture, even a little far these moments are precious, I love them.

Peu de photographies en definitives, mais beaucoup d’images gravées dans nos mémoires.

Queensland : Les baleines à bosses
Fraser Island et Hervey Bay : de fin juillet à début novembre
Région de Brisbane : de juin à octobre-novembre
Byron Bay : de juin à octobre

The most exciting time was when a big one came on the back on Sagacious II. She follows us closer and closer, looks like she needs to impress us. She success, I change my trajectory, an utterly unuseful behaviour, she can also follow us.