Bananes et morts des coraux Mauvais temps pour longtemps

Le chlordécone a été utilisé dans les bananeraies de Martinique et de Guadeloupe pendant des décennies. Maintenant les Antilles font face à la concurrence des pays d’Amérique du Sud qui utilisent plus de produits chimiques et ne bénéficient pas des mêmes normes d’exportation.

Alors oui, le rechauffement explique une partie de la disparition des coraux, les cyclone et autres oragan, mais un truc me turlupine, la température augmente partout et pourtant les coraux ne disparaisent pas à la même vitesse…

Le prix c’est 10% de la solution. La situation est hors de contrôle.

Le facteur humain, la surpeche et la polution agricole et énergique sont des facteurs agravants majeurs, j’ai longtemps cru que l’acidification et le rechauffement été les raisons initiale de ce declin.

Hors il s’avère que les choix faits aux etats unis et aux Antillesde 1951 à jusqu’au années 1979 auront des effets devastatateur jusqu’en 2550 paix à nos ames donc, nous n’aurons pas le plaisir de voir une quelconque évolution positives de la situation des coraux.

Pourtant des signes montrent qu’au déla du rechaufement l’expoir n’est peutetre pas vains et que si le chlordécone degrade de façon perenne les coraux du globes, il est possibile de mettre fin à d’autres polutions et voir les choses s’améliorés.

Au loin la Désirade

Par exemple les coraux de la baie de Kāneʻohe Bay à Oʻahu, dans un premier temps, dévastés par des déversements d’eaux usées entre les années 1930 et 1970, ont rapidement récupérées dans les 20 ans qui ont suivi l’arrêt des pollutions. Étonnamment, ces récifs se sont rétablis malgré des températures plus chaudes et des conditions plus acides que les récifs voisins à l’extérieur de la baie20. En 2019, le récif a récupéré 50 à 90% de sa superficie.

En conclusion, si vous pouviez prendre quelques dizaines d’heures pour avoir un avis éclairé sur les enjeux majeurs à traités au lieu de passer du temps à me lire :-).

Départ pour Pointe-à-Pitre

Les tests PCR Covid19 de moins de 72 heures sont obligatoires pour embarquer vers la Guadeloupe.

48 heures j’ai donc fait la queue en attendant mon tour. Ambiance rentrée des classes, attente 3 heures pour une arrivée à 7 heures.

Attente pour le test pcr Covid19 obligatoire.

Le délai de validité est 72 heures, j’ai préféré attendre le mardi pour le test avec départ Jeudi midi. Le test est désagréable mais très supportable, j’ai éternué 🤧. Cela semble commun, en effet lors du test on vous demandera de laisser votre masque sur la bouche avant de vous gratouiller le fin fond de vos deux narines. À vos souhaits!

Il n’y a pas de rendez-vous en principe il faut vous renseigner sur les horaires d’ouvertures. Puis 48 heures avant d’avoir les résultats envoyés par mail.

Donc normalement j’aurais le résultat à temps … attente le Mercredi soir, rien, petites sueurs nocturnes, pratique du lâcher prise, pas de stress c’est bientôt les vacances.

8h30 toujours rien, un bolt direction Orly. Des embouteillages un chauffeur un peu existé, 50 minutes plus tard arrivée à proximité du terminal 3. Cela faisait longtemps que je n’avait pas vu un aéroport, mal foutu pour sûr ces nouveaux terminaux 1 2 3 en enfilade. Contrôle des billets à l’entrée, tous masqués, très vide. Après le passage du contrôle des bagages c’est bon, un mail enfin, télécharger les résultats négatifs.

Bolt Une alternative à Uber.

Arrivée tôt au cas où il ne reste qu’à se détendre

Petit plat dessert chez Daily pic, c’est bon simple frais, pas donné mais sympa..

Daily pic pêche 🍑 abricot et thym !

Il ne me reste plus qu’à joindre la salle d’embarquement. Un appel pour les personnes qui sont enregistrées electroniquement doivent passer montrer leur test et leur attestation pour avoir la possibilité d’embarquer.

Les distances de sécurité sont assez moyennement respectées

Il ne me reste plus qu’à profiter de mes vacances et vous souhaiter une bonne rentrée.

Ne pénalisez pas les employés qui soulèvent des problèmes

Des voix divergentes et dissidentes sont essentielles à la croissance et à l’innovation. Pourtant, certains dirigeants diabolisent quiconque soulève des problèmes, craignant ce que ces opposants pourraient signaler. Cependant, lorsque vous faites cela, vous empêchez l’organisation de se développer et découragez les autres de s’exprimer lorsqu’ils voient des problèmes ou des opportunités.

Donc, au lieu de blâmer quelqu’un pour avoir soulevé un sujet inconfortable, célébrez-le pour avoir le courage de le soulever. Concentrez-vous sur le problème sous-jacent, pas sur le messager qui l’a appelé. Ne dites pas «J’ai entendu dire que vous avez un problème». Dites: «J’apprécie que vous nous aidiez à nous améliorer.» Si vous pensez que les gens ne vous posent pas de problèmes, réfléchissez pourquoi. Peut-être pensent-ils que vous rejetterez leurs préoccupations ou que vous n’agirez pas.

Pour donner le ton, célébrez les nouvelles choses durement acquises, plutôt que les événements les plus populaires ou les plus productifs qui se sont produits. Lorsque vous faites cela, vos employés comprennent que vous accordez plus d’importance à l’innovation et à la créativité qu’à la beauté, et que vous voulez vraiment que l’entreprise s’améliore.

This tip is adapted from “Don’t Demonize Employees Who Raise Problems,” by Nilofer Merchant

Prise de vue – faites le point

«Clarifiez votre but. Quel est le pourquoi derrière chacune de vos actions? Lorsque vous le savez dans la vie ou dans vos projet, cela vous rend fort et le chemin est clair. ”

Bouée

Pour faire de bon cliché il faut connaitre le propos et le sujet que vous voulez mettre en valeur. Entre vos yeux et l’appareil photos il y a un monde, vous avez la capacité de voir avec l’aide de votre cerveau et un oeil en constant mouvement.

Les phasmes (Phasmida), plus rarement appelés phasmoptères (ou Chéleutoptères), sont un ordre d’insectes néoptères dont la forme caractéristique peut faire penser à une branche

L’œil bouge en permanence, passant d’une orientation à l’autre, et le cerveau enregistre les zones nettes  et les couleurs dans chaque image pour reconstituer l’ensemble.

Musée du Bouddha de Fo Guang Shan

Cela a au moins une conséquence : le champ de vision enregistré par le cerveau est beaucoup plus large que celui vu par un appareil photo — le cerveau “voit autour” du sujet qu’il regarde et filtre aussi beaucoup de détail. Vous cherchez vos clés elles sont sur la table et vous ne les voyez pas ?

Centre Commercial ICONSIAM
Mise au point large

Il est donc nécessaire de bien observer et savoir quel est l’objet de la photo afin de ramener l’observateur au propos.

Focus
dir ce que vous donnez à voir
Impressionnant ?
Ou juste amusant

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Restez concentré, tout est une question de perspective, trouvez la votre.

Google photo assistant

Aujourd’hui à Paris.

La grisaille cisaille le bleu du ciel.

Des nuages google photo s’assiste.

Un musée en ville,

Paris est une ville musée.

Immuable et à jamais changeante.

Souvenir, vitre entre-ouverte.
Jolie étonnement.
Un gâteau sec.

Déjà me manque,
les genets et le papillon,
non loin, l’odeur de la mer.


Envie de tableau photo ? La boutique éphémère.

Climate and consequences

All over the world people will be affected by climate change.

However the impacts will be felt unevenly hard in developing countries and vulnerable societies.

In developing countries we have lesser means to mitigate the impacts of a disaster and do not have the capacity to respond to its implications. To make matters worse; ours economies depend on agriculture and fishery which are directly affected by climate change.

Developing countries and its poorest inhabitants lack the money and means to prepare for disasters. This results in a low coping capacity and a slow recovery process. It’s mean also that a global immigration will occur, more people, less foods and no plan.

No more on my way Srilanka

https://lepetitjournal.com/expat-emploi/actualites/paques-sanglantes-au-sri-lanka-au-moins-158-morts-dans-des-attentats-255472

Je pensais finir mon voyage en passant par Colombo, ce n’est plus au programme. Mes futures destinations sont pour l’instant une ile de Malaisie Redang. Puis je ne sais pas encore. Dommage que cette region de la Malaisie soit vraiment ouverte à l’Islam plutôt que les droits LGBT.