Décembre diving MOABOAL – Cébu.

La faune et la flore sont très riches et nous avons effectué des plongées et Chee Chyuan a passer son Padi, on vous entoure et s’occupe de vous afin que tout se passe à merveille.
Thé, serviettes et mangues fraîches entre chaque plongée, c’est le rêve ! 
Un excellent endroit pour passer quelques jours au calme après la déception de Cebu Town.

Probablement le meilleur endroits de l’ile de Cebu.

Décembre à terre – Taiwan terre volcan et tradition

Décembre, j’ai passé 10 Jours à Taiwan.
Cette ile, je l’affectionne particulièrement par sa diversité.
Moderne et traditionnelle elle a subit de nombreux travers. Ses habitants sont très accueillants, la nature grandiose.

Taiwan, sommeillent les volcans
Chaude est la terre, l’eau chaude, l’air tourbillonne ma peau chaude chauffe.


Des sources thermales aussi, où les hommes et les femmes se relaxent dans des lieux séparés. Profitant d’eaux sulfurées il passent nus de basin en bassin d’eau de 18 à 41 degrés. Pas vraiment d’odeur, très agréable. Vous ressortirez avec une peau de bébé, prendre un pack avec repas, le crabe est un plat inévitable.
Choisissez des bains publics c’est infiniment mieux.
J’ai un petit faible pour l’Emperor Spa 皇池溫泉御膳館, situé dans les montagne, il faut prendre le Metro puis un bus. A moins de préférer un Huber.

[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d1655.6069967360397!2d121.52923114613235!3d25.139580838798146!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x3442ae734efeec53%3A0x4f1792141474fbc4!2sEmperor+Spa!5e1!3m2!1sfr!2sfr!4v1561673250769!5m2!1sfr!2sfr&w=600&h=450]

Je me dirige par la route vers un temple, me ravise et prend un sentier escarpé qui semble pouvoir être un raccourci vers un point de vue. Plus loin, je réalise que le chemin est aménagé un peu avec les moyens du bord.

Dans les parages vous pourrez faire des randonnées à travers la forêt. Il pourra vous semblez vous perdre, pas d’inquiétude, vous êtes en ville, même le chemin le plus improbable vous amènera à une balise, ou à sentier civilisé, vous croiserez jeunes adolescents, vieux couples, club de randonneurs, improbables Coréens bruyants comme un vol de Perruche au soleil couchant.

Il me semble que j’ai déjà un bon aperçu de Taipei. Pas assez de temps pour un stage de vol à voile, mais en fait c’est possible, mais pas en vraiment en Décembre.
Vous pouvez passer plusieurs semaines sans vous ennuyer. De la gastronomie, des lieux traditionnels, des randonnées, des montagnes et des lacs.

Après seulement quelques jours, je trouve un tour en 5 jours qui me permettra de reposer et découvrir Taiwan de façon relaxante.

La pagode Ci En (chinois, 慈恩塔; pinyin: Cí’ēn Tǎ) fut achevée en 1971 par le président Tchang Kaï-chek en mémoire de sa mère. style traditionnel et construction contemporaine.

Après 3 mois de bateau, enfin des arbres, là au sommet de la Pagode de Moon sun lake, je ne profite pas de la vue, je la dévore, partout l’horizon est limité par d’immenses et belles montagnes.

Street Art
Ant Ninja Cafard

Après la défaite face à l’Empire du Japon en 1895, les Qing cèdent Taïwan et les îles Pescadores au Japon à perpétuité le 17 avril1895, selon les termes du Traité de Shimonoseki[13]. Les termes du traité laissent une période de grâce pour les sujets Han leur permettant de vendre leurs biens et de retourner sur le continent.

Afin de résister à l’occupation japonaise, les notables taïwanais créent la République de Taïwan le 23 mai 1895, pour contrer l’arrivée des Japonais. La capitale est installée à Tainan et Tang Jingsong en devient le Président. Bien qu’indépendante, la jeune République reconnaît la suzeraineté chinoise. Les troupes japonaises débarquent près de Keelung le 29 mai et prennent Taipei, Tang Jingsong s’enfuit et Liu Yongfu qui dirigeait l’armée lui succède.. L’armée impériale japonaise prend Taïwan en octobre,La République n’aura duré que 5 mois.

En 1930, durant l’Incident de Wushe les Japonais utilisent des armes chimiques sur les populations aborigènes. Le gouvernement colonial met en place une politique agricole afin d’améliorer la production et de tirer des profits des exportations. Les techniques agricoles et les techniques d’irrigation sont améliorées. Une réforme agraire distribue des terres aux paysans. La surface cultivée est ainsi doublée et les rendements triplés.
Le tropique du cancer est situé à 23,5 degrés de latitude nord. Cette tour est le point de repère du tropique du cancer qui se trouve au 69 km de la route 11.

Chaque année, à midi, pendant le solstice d’été, le 21 Juin, le soleil brille jusque dans les fentes du tropique du cancer. À ce moment-là, il n’y a plus d’ombre en plein soleil.

Dance traditionnelle le spectacle donné par les locaux travaillent pour l’hôtel.
20 Minutes en direct.
Une mer des courants
Du vent, des vents, me manquent,
Le courant, les courants, nostalgique déjà me manquent
Passion Dragons et Kaki
Peut-on vraiment vivre dans « l’instant » ?
Pour cueillir le jour, il faut rêver
Visite
J’ai vraiment adoré le caractère apaisant de ces lieux
 « Un jour et vole l’instant  »
un des disciples de Bouddha dans le musée du boudhistes
Dragons et logo
A l’intérieur de la pagode
Euphorbia formosana 
Les bateaux sont toujours là
Keep me now
Vue sur le Lac
Drone moi, pour la petite histoire un drone c’est bruyant.
Notre guide plus loquace que sportif ne nous a pas accompagné.
Nous étions trois partis rapidement, je n’ose pas souvent l’utiliser, de peur de déranger.
Là , j’ai osé.
Plus tard j’ai partagé ces photos avec les occupants de mon bus qui je l’ignorais nous avait suivi quelques dizaines minutes. Ils ont confirmés ne pas nécessairement avoir sereinement profiter de la vue.
Sun Moon

iThis area where Laoxi River flowing from the marble valley into Liwu River is called the “Heliu” which stands for “merging flows.” The cliff has two different rocks layers. Going west after the turn, on the river terrace is the Heliu camping area. It has space for eleven tents..

Après 10 jours à Taiwan il est temps de passer aux Philippines.

Requins baleines à Bohol

La voile le moyen le plus dispendieux de voyager gratuitement .

Bien après quelques milles, des baleines, dauphins , des vagues, des incidents divers, nous fatiguons un peu, je fini même par vraiment vouloir arrêter.
Les îles se gagnent, c’est probablement vraie. Mais le prix me paraît aujourd’hui trop important.
Tant d’effort pour si peu de récompenses et de bons moments. L’anxieté gâche mon voyage, si le vent, si la drisse, si le moteur, des si sans réponse qui  me scient le moral.

La nuit tout les bruits m’appellent, je ne profite pas du ciel pur et étoilé de la beauté de la mer, il faut agir.

Roy, depuis lady Musgrave où mon moral a été gravement atteint. Arriver dans le premier lagon du voyage et ne pas pouvoir y entrer car trop fatigué et trop anxieux et des conditions de visibilité trop mauvaise. Il faut accepter l’aventure et les risques pour cela il faut que je reprenne pied, impossible là sans une sérieuse reprise en main.

Puis retour à Yeepon, ça prend du temps et pas de repos, un moteur révisée , une montée au mât puis départ pour Départ pour Percy island.

En fait nous resterons deux jours autour de the Keppels, j’essaye la grand voile et la drisse mais la rupture de la polie par un force 5 avec des rafales de 25 noeuds m’ont fait perdre toute insouciance.Je passe ma journée dans ma couchette à me reposer.

Araignée sur percy Island

Le lendemain une promenade, un repas du vin , une discussion avec l’homme au bateau rouge et jeny sa femme me redonne de bôme au cœur.Il serait dommage de laisser tomber après avoir remonté toute la partie compliquée de la côte Est de l’Australie et alors  que j’arrive dans la partie  la plus intéressante… plus de barre, plus d’escale , un vent plus clément en dépit du fait que le vent dominant de nord à compter de début novembre n nous sera plus favorable.

La solution est dans le rétablissement de ma perception optimiste du monde, un peu de méditation, un peu en fait quelques heures et j’ai remis mon cerveau à l’endroit.

sur la route. percy

Il serait dommage de laisser tomber après avoir remonté toute la partie compliquée de la côte Est de l’Australie et alors  que j’arrive dans la partie  la plus intéressante… plus de barre, plus d’escale , un vent plus clément en dépit du fait que le vent dominant de nord à compter de début novembre n nous sera plus favorable.

Keppels

Puis on part, je réussi à convaincre qu’une nuit de navigation est plus raisonnable que de s’arrêter à l’ancre, une peur que je dois maîtrisée reste celle des vagues qui déferlent et avec le vent d’Est sur port Clinton se sera le cas.. Avec des courants  dues aux marées de printemps pouvant atteindre 6 noeuds je n’ai pas envie de m’y frotter dans des conditions inconnues.

Donc entre la zone d’exclusion et les vents, direction Percy island.

Il restera à naviguer par 15 20 noeuds de vents pour 10 noeuds annoncés’ le vent est permet de faire un près à 60 , de toute façon je vais bientôt découvrir que si je règle correctement les voiles Sagacious est particulièrement stable même avec rafales.

 Percy island .. the west bay … voir la suite


Sinon ça va aller il reste à revoir la drisse de grand voile qui après la montée au mât mérite d’être changée.



Araignée de soir espoir 


Garder le moral et se reposer 

Bon en fait c’est pas des vacances c’est du bon boulot…

Espace de formation.
Au vue de mes aventures n’hésitez à commenter et à me soutenir .. mēme sur la caisse de bord que je renommerais bien “vogue la galère”
Pascal à la voile sur les mers – Leetchi.com https://www.leetchi.com/c/ride2019

De la baie de Moreton à Fraser Island

Le programme devait être long mais monotone.
Il le fut long, pour la monotonie c’est moins sûr. Je vous laisse juge.
Le vent de Sud  devait être de force 1 à 2, il fut de force 5 dans une mer un peu dure et surtout avec un courant de malade, entre 3 et 6 noeuds.

Nous remontons donc contre le vent au pré .. Lors de notre arrivée à “Two Island point”, un orage arrive, impossible à éviter.

Cet Orage est court, mais c’est le premier en mer et à la tombée de la nuit. Visibilité moins de 5 mètres, rafales, trombe d’eau, foudre à quelques mètres du bateau. Nous nous réfugions dans la baie “Two Island point” et nous mouillerons dans de bonnes conditions avec 8 mètres d’eau à marée haute et une houle modérée de 1 mètres environ. Je n’ai pas pris de photos durant le grain, je me suis affairé à mettre la chaine d’encre autour du mat afin de faire “terre” pour le paratonnerre qu’est un mât.

L’orage s’éloigne

Départ au petit matin pour passer la barre de Wilde Bay, nous arrivons trop tard et le courant est à contre (marée descendante), pendant trois heures à 2 noeuds, erreur de jeunesse, nous avons le temps, il reste des légumes et la soupe est bonne.

Carottes et Choux et le soleil tape fort
Le Dingo et l’annexe

Puis Après une nuit tranquille aujourd’hui petite navigation avec départ toujours trop tard concernant la marée, navigation à contre courant avec un moteur peu puissant et sans vent.

On essaye d’aller voir un lac dans l’île mais nous n’aurons pas le courage au vue des 6 kilomètres à pieds même à 16 heures le soleil tape, la marée qui monte et qui est de 2 mètres d’amplitude, me préoccupe et mon genoux va mieux mais n’est quand même pas remis.

La route menant au Lac Mc Kenzie au centre de l’ile.
Je suis toujours avec la genouillère.

Au bout de 40 minutes aller, nous rebroussons chemin, 1h30 de marcha aller 30 minutes sur place et retour on ne sera pas de retour avant la nuit.

Pas vraiment envie de nager la nuit pour récupérer l’annexe.

Il y des arbres, pas d’animaux pour l’instant.

Le mouillage pour aller à Lake McKenzie.

[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d115327.33595259833!2d152.94115548494742!3d-25.405505212212205!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x0%3A0x0!2zMjXCsDI0JzE5LjgiUyAxNTPCsDAwJzQwLjMiRQ!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1560931427823!5m2!1sfr!2sfr&w=600&h=450]
Le chemin de sable

Demain est une autre jour.
La plupart des gens préparent leur voyage dans les livres et les guides, d’autres, plus aventureux, voyage un peu plus à la dure en découvrant au fur et à mesure.
C’est assez inhabituel de nos jours et un peu stupide pensez-vous, seules mes rares rencontres et les dernières discutions avec Hector et les gardes cotes, pêcheurs et un vendeur me permettent de savoir ou je dois aller.
C’est ma façon d’appréhender l’aventure, l’idée était de ne pas m’auto-spoiler, je pense aujourd’hui c’est la meilleure façon d’apprécier les endroits visités, passer à coté de plein de chose, mais vivre sa propre expérience. C’est plus mystérieux, je redoute les Dingos, crains les courants, j’apprends aussi.
Roy de toute façon n’aime pas que je planifie, ou même que je lui raconte ce qui devrait se passait le lendemain. Ca tombe bien, je suis bien incapable d’avoir des certitudes sur ce que sera demain. Nous allons traverser des zones peu profondes (moins de 1,5 mètres à marée basse), rencontrer des courants qui s’inversent, j’ignore comment m’y prendre, je vais voir.

Suivez moi partager, j’ai vraiment besoin de votre soutien dans la partie immense et sauvage de ce segment australien, jolie, sauvagement venteux.

Je viens de la Méditerranée c’est mignon, la Méditerranée c’est sauvage, venteux et la mer peut être impressionnante ou violemment démontée. Mais rare expérience en bretagne et en Atlantique n’y font rien, ici l’inconnu est partout. Ici, mon ignorance aidant, le tout est multipliée par un coefficient que je ne sais pas évalué mais lui aussi doit être immense.

D’ailleurs who knows?
Le soleil, les plages, les étendus d’eau à perte de vue, le passage étroit dans une immensité d’étendu d’eau peu profonde avec des langues de sables mouvantes. Des crabes minuscules, tel un tapis volant à ras le sol, fuyant à votre approche. Magie des couleurs et frissons devant ces lieux inconnues que j’explore avec crainte. Je ne pensais pas que je pourrais avoir peur.

Video Frazer Island

Plage de Frezer Island
Plage 40 kilomètres (coté mer ici nous sommes coté intérieur)
Au loin l’autre rive.

Pour vous mieux comprendre l’endroit, je rajoute au retour la vue satellite Google Map qui vous permettra de zoomer dans la zone et de voir les bancs de sable.

[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d82077.92200641944!2d152.96713892276816!3d-25.468113465514502!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x6bec8fb61b1614bb%3A0xa9470dd59de734a9!2sLake+McKenzie!5e1!3m2!1sfr!2sfr!4v1560936382716!5m2!1sfr!2sfr&w=600&h=450]

Semaine 1 du 5 au 9 Septembre 2018

Une fois tous les bagages stockés dans la cabine arrière, il nous reste la cabine avant et le carré plus la cuisine. Pas si mal.

Il ne fait pas chaud, un accueil un peu la part du broker.

Je réalise qu’il faut une annexe tout de suite.

Après une tentative d’achat sur Gumtree d’une occasion de 2.60 à fond rigide qui s’avère définitivement HS, je me laisse tenter par une annexe neuve à fond rigide.

Pour le hors bord un petit Mercury 3.3 fera l’affaire. Je le trouve neuf à moins 30% sur le site de petites annonces https://www.gumtree.com/. A noter que c’est notoirement insuffisant je conseille un 5 chevaux.

Beaucoup de détails sont à régler et je découvre chaque jour un nouveau problème à résoudre. Révision du moteur, prise en main, je me sens assez incompétent et tout est à découvrir.

Peu d’experience et assez seul pour faire face, le pilote doit être initialisé avec un numéro de Mssi que je ne peux pas obtenir avec une immatriculation australienne.

Je fait appel à un service en ligne ce qui me permet de disposer des papiers en moins de 3 jours et de configurer vhs, ais , balise et iridium.

Il faut toutefois enregistrer Sagacious à Langkawi pour pouvoir quitter l’Australie. Et avant ca il faut obtenir le supprimer l’enregistrement de Sagacious en Australie… Cela va prendre 10 jours avant d’initier l’enregistrement en Malaisie. Cela prendra plus d’un mois au final.

Tout est grand, l’aventure commence, comme je n’ai pas vraiment de point de repère, il reste juste à sabler le champagne.

Champagne

D’ici là nous allons faire un petit tour au Parc national Ku-ring-gai Chase

Comme si rien n’existait plus

Les dauphins et l’eau

On avance dans le vent.

Avec ses 15 000 hectares de nature, le Parc national de Ku-Ring-Gai Chase est un mélange de petites plages au sable blanc, de forêts denses d’eucalyptus, de rivières bleues et des crêtes recouvertes de grès.

Le programme “Spoiler” tous les endroits visités dispose de bouées visiteurs. Par ailleurs nous sommes hors saison encore facile de disposer d’une bouée orange dans cette région.

.

Comme un cadeau

Comme un cadeau

L’écume dans le froid

Nous rassure aussi