La maison de Monet

Giverny is a village located 75 km West from Paris
and 4 km East from the town of Vernon.

It starts from the Saint-Lazare Paris station (which has not changed much since Monet painted it). The fastest trains complete the journey in less than 45 min.

The Vernon-Giverny station is situated on the main train line Paris / Rouen / Le Havre.

There are two parts in Monet’s garden: a flower garden called Clos Normand in front of the house and a Japanese inspired water garden on the other side of the road.

The two parts of Monet’s garden contrast and complement one another.

La maison de Monet

La paroisse a été fondée sous les Mérovingienset l’église placée sous le vocable de sainte Radegonde.

Yeepoon to Urangan

A l’aller rien nous sera favorable

[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d1002062.2687683194!2d152.50905537308967!3d-25.62399947676079!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x6bec811ea9aad4bd%3A0x500eef17f20f910!2sUrangan+Queensland+4655%2C+Australie!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1560086263805!5m2!1sfr!2sfr&w=600&h=450]
Un trajet d’une traite nuit agitée puis journée sans vent pour terminer par une arrivée au petit matin à Yeeppoon
[googlemaps https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d234830.22800101433!2d150.6255426690466!3d-23.12554792706562!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x6bc2e64d5beb7591%3A0x500eef17f210e00!2sYeppoon+Queensland+4703%2C+Australie!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1560086718989!5m2!1sfr!2sfr&w=600&h=450]

Question de timing

Des voiles neuves 

Pas mal de petites réparations et toujours coincé par in avis de vent fort  annoncé. Vu que quand les conditions sont modérées au sens Australien du terme, je suis dejâ pas fier en mer, j’ai préféré avancé par la voie intérieure.
C’est jolie, paisible et surtout très fatiguant car il faut suivre un chenal matérialisé par des bouées de part et d’autre avec des hauteurs d’eau inférieure à mon tirant d’eau à marée basse. 
Des bancs de sables dont la position est incertaines .. 
Bref c’est  un peu compliqué au départ avec des courants de marées qui avoisinent les 3 noeuds. Plus le vent opposé pas très rigolo. 
Donc on s’arrête après seulement 6 heures de  navigation  au moteur et à contre courant de marée montante

Australia karragarra island

Sur le chemin il n’y a des usines de crevette, des aigles et une quantité impressionnante d’oiseaux en tout genre.


Il ne reste plus qu’à attendre que la tempête passe 
Ça va on est bien amarré, des rafalé Max de  60 km /h c’est pas encore trop mais ça risque de durer 🙁  plus de 2 jours… 
Les jours passent et les chances d’arriver à temps à Cairns s’amenuisent . Plan b s’arrêter à Brisbane mette le bateau à l’abri et en vente et aller se la couler douce en Asie en attendant … C’est extrême après à peine 1 mois de navigation mais bon, si t’es pas doué il faut assumé. La perspective de cette solution m’apaise même si c’est  triste après seulement 1 mois. Autre alternative faire appel à la communauté pour trouver un équipier expérimenté et tracer direct vers Cairns.
Je sais que demain est un autre jour, les journées loin de la mer ont raison de ma détermination. 

Attache d’ancre cassée et autres aventures

Je ne suis pas sûr  d’être très facile à suivre. Historiquement, inconstant dans les endroits où je publie.
La mésaventure d’hier.

Je me trompe de sens et je relève l’ancre au lieu de la libérer, bilan l’attache d’ancre se rompt, mais je ne pers pas l’ancre.
Je bricole un truc pour pouvoir quand même la jeter … la nuit est longue et je suis inquiet mais dans le bassin en fasse du fish market honnêtement je ne risque pas grand chose… au matin je retourne voir un ship qui n.a pas la pièce et après avoir contrôler l’integralité de la chaîne qui a franchement vecu et je rebricole … pour un ancrage plus sûr ….après une petite collation au fish market à faire absolument si vous passer par Sydney, je récupère la pièce qu’il faut après une balade dans le bus 501 …

Tout va bien … Demain direction American bay … Si le vent n’est pas trop fort. Ma limite c’est 25 noeuds ici car souvent il annonce 15 puis il y a 20 puis plus…

Jour 6: too much work

Tant de travail. Un peu dépassé les premiers jours, le sentiment que tout est insurmontable. Sur le pont au formes rondes, le radeau de sauvetage ne trouvera pas sa place. Puis progressivement, les idées arrivent avec et la perspective que ce n’est pas impossible.

So much work. A little past the first days, the feeling that everything is impossible. On the life raft will not find its place on round shapes. Then gradually, ideas come in with and the perspective that I can figure out with all problem.